Mon panier

Suspension au 8 Durley Road

Nouvelles Pépites - 12 juin 2020

Juliette Ezavin vous raconte son confinement en Angleterre, où privé de son atelier elle a composé une nouvelle série d’oeuvres tout en poésie…

Coincée entre le jardin de sureaux en bas,
la terrasse aux mille pots au premier
et ma chambre sous les toits tout en haut,
le confinement a été valsé sans un écart de temps.

Ces dessins ont marqué ces temps,
Des notes blanches en suspension sur l’attention de nos environnements.

Découvrez ici les oeuvres de Juliette