Mon panier

Puzzles de Fanny Garnichat

Exhibition - 17 juin 2019

Retour en image sur l’installation pour l’exposition « Puzzles » de notre artiste Fanny Garnichat et ses collages autour du thème du corps. En dialogue avec le travail de l’artiste nous avons eu le plaisir d’accueillir au sein de l’installation les pièces du designer Lorette Colet Duprat.

Fanny Garnichat 
Artiste

« PUZZLES est une ode au corps. Un voyage charnel et imaginaire. Au travers de cette série je raconte le corps comme paysage, lieu de rêverie, de plaisir et d’infinie découverte. Au fil des murs se racontent des souvenirs, des rencontres et se dressent des tableaux sensuels.
PUZZLES, présente autant d’histoires qu’il y a de corps, autant de voyages qu’il y a de destinations…
Mais il y a aussi, dans cette série, une ambivalence évidente qui se dégage : tous ces corps, toutes ces parties découpées, fragmentées et recomposées dessinent parfois d’étranges créatures abstraites qui nous bousculent entre l’érotique et le monstrueux.
J’aime jouer de ces formes et de ces assemblages qui troublent et envoutent tout à la fois. »

Lorette Colet Duprat 
Designer 

« Dans un monde ou l’Homme surconsomme en épuisant les resources de la Terre, la mode est une industrie qui n’y échappe pas.

Le vêtement perd de sa valeur et le consommateur, se laissant guidé, comme hypnotisé par les leaderships et tendances dictées, ne regarde même plus ce qu’il achète.

Cette Collection hybrid offre une alternative à l’achat de vêtement (neufs).

Se plaçant sur le corps de manière libre, il y tient grâce à des mouvements de tensions crées avec le tissus ou de très légères altérations.

Cette interaction de matière rigide/souple permet de modifier l’aspect d’un vêtement sans l’altérer.

Donner une seconde vie à un pull, un foulard ou un t shirt, reformer, se permettre des libertés, jouer avec son style. Se renouveler sans avoir à consommer.

Une chemise devient un top, un trench se transforme en une jupe.

Ces structures, comme des outils du look incitent à en être maître et à créer, se renouveler, twister et détourner ses pièces du quotidien.

Employables de manière plus discrète, ces accessoires peuvent permettre, telle une ceinture, d’ajuster un pantalon trop grand ou une chemise simple de seconde main.

L’achat de vêtement de seconde main est une alternative responsable à la surconsommation mais il n’est toutefois pas toujours facile de trouver formes ou matière qui conviennent.

La fonction pratique mais aussi esthétique de ces accessoires, constitués de matériaux nobles au visuel rafiné, intervient aisément sur ces pièces des plus basiques et simples dans le but de les magnifier. »